LE MOT DU PRÉSIDENT (octobre / novembre 2018)

 

Cher(e)s ami(e)s,

 

Votre Mouvement est actif  tant sur le plan national que local.

 

 Le 13 et 14 octobre dernier nous avons participé à l’université d’automne et l’Assemblée générale du Mouvement Européen France (MEF) à Boulogne-Billancourt. Nous avons pu participer à des ateliers de haute qualité. J’en retiens deux qui témoignent de notre Europe avec ses forces et ses faiblesses :

 

-la souveraineté numérique. Exemple de mondialisation, la production et la consommation des data a fait l’objet d’une attention forte de l’UE avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) .Ce règlement est d’application extraterritoriale à tout européen dans le monde. Les États-Unis s’y sont pliés.

 

Mais a contrario elle a du mal avec le droit de la concurrence en étant limitée par le fait que les data n’ayant pas de valeur en soi, seul l’usage en ayant, le caractère monopolistique ne peut aisément se prouver, faute de valorisation. De  plus l’UE ne prend pas de mesures provisoires et les sociétés font appel indéfiniment.

 

-l’éducation. Ce n’est pas une compétence  de l’UE sauf indirectement .Ce fut le cas pour la création du programme ERASMUS en 1987 avec le succès qu’on connaît auprès de plus de 3 millions d’étudiants. Mais, favorise-t-il la citoyenneté européenne ? Accueille-t-il tout le monde ?

 

Nous avons traité ce thème localement, le 12 octobre dernier, à notre invitation, sous l’angle de l’élargissement d’ERASMUS aux apprentis avec l’appui de la Région, du département, de l’agglo, de la ville de Vannes, de la CCI Bretagne et de la chambre des métiers du Morbihan. Le colloque a réuni une centaine de personnes et montré que le doublement envisagé des crédits, notamment en direction des apprentis sous l’impulsion de Jean Arthuis, est justifié tant les témoignages d’apprentis ont montré l’acquisition de compétences et de maturité après leur mobilité. Nous avons l’intention de poursuivre cet engagement auprès des parents d’élèves ainsi que des enseignants. Nous y reviendrons.

 

A L’AG et le CA du MEF, après l’exposé d’une situation financièrement structurellement saine mais fragile en trésorerie, nous avons surtout travaillé sur l’engagement pour les élections parlementaires du 26 mai prochain. Les points essentiels de notre attention doivent concerner la motivation à voter des jeunes ainsi que des femmes, notamment en milieu rural. Il nous faut donc réfléchir à des rencontres décentralisées dans les bourgs-centres du département.

 

Il n’y a pas que des sujets graves. Nous comptons sur vous pour participer au Noël Européen le samedi 1er décembre prochain à Baden (voir les infos sur le site).Ce sera un très bon moment dans une ambiance autrichienne avec un excellent orchestre et un repas typique .Venez nombreux avec vos amis. (Inscription auprès de Marcel Robigo 02.97.57.28.87 ou 06.81.91.90.69 marcel.robigo@orange.fr)

 

Bien amicalement.

 

Christian Tabiasco