À l'intention de Madame Françoise-Marie Morel - Médiatrice

 

 Objet : désinformation grave à propos de l'Union européenne

  

Madame,

  

Nous sommes habitués à voir l'Union européenne systématiquement malmenée, voire dénigrée, dans la plupart des médias français. C'est une des tristes habitudes françaises. Mais ce qui s'est produit ce 24 mai 2020 dans le 20 heures de TF1, à propos de la réaction de l'UE face à l'épidémie de covid-19, dépasse l'entendement et nous conduit à faire appel à vous.

  

La présentatrice du journal, en l'occurrence Madame Anne-Claire Coudray, a introduit le sujet en parlant d'Europe "absente" et "inefficace" pendant l'épidémie de covid-19, reprenant ainsi les mots de Madame Marine Le Pen et d'autres politiciens eurosceptiques aux extrêmes de notre échiquier politique. Ce qui était en soi choquant. Et le reportage qui a suivi était un amalgame d'affirmations fausses, d'allégations fallacieuses et de prédictions malveillantes. On y a vu un hémicycle vide laissant croire que les institutions européennes n'avaient même pas fonctionné pendant l'épidémie, des accusations fausses sur l'indifférence de l'UE à l'égard des pénuries et de la recherche sur médicaments et vaccins, une présentation sarcastique des différences, pourtant nécessaires, d'adaptation à la crise sanitaire pour l'ouverture progressive des frontières, une présentation dénigrante de l'initiative franco-allemande sur le plan de relance sous-entendant qu'elle n'aboutirait à rien, avant même que Commission et Conseil se soient prononcés, etc.

  

Tout ceci est une insulte à l'égard des institutions européennes (Commission, Parlement, Conseil, BCE, etc.) qui ont accompli un énorme travail depuis le mois de janvier 2020 en réponse à la crise sanitaire et économique. C'est également une insulte à l'égard de nos responsables politiques français qui se sont fortement impliqués dans cette réponse avec leurs homologues des autres États membres. Mais aussi et surtout ces propos inexacts, voire mensongers, ne peuvent qu'accentuer la défiance des citoyens français, leur morosité, voire leur rancœur à l'égard d'une Union européenne pourtant si utile et protectrice que beaucoup de citoyens du monde voudraient y vivre.

  

Un tel dérapage est grave.

  

S'il est simplement lié à un manque de connaissances de vos équipes (ce qui serait étonnant), il leur suffirait de consulter les sites des institutions européennes ou d'observateurs fiables tels la Fondation Schuman, Toute l'Europe, etc. pour en savoir suffisamment.  Voici à titre d'exemple le dernier numéro de la Lettre européenne de notre section départementale du Mouvement européen. Elle est consacrée à la riposte européenne face à la crise sanitaire et économique liée au covid-19. A noter qu'elle a été bouclée le 30 avril et que, depuis, beaucoup a encore été fait par les commissaires, les ministres, les députés européens, dont on devrait surtout saluer l'implication. Nous vous remercions de la lire pour mesurer la gravité de ce qui s'est dit sur votre chaîne.

  

Nous savons pouvoir compter sur votre impartialité de médiatrice pour faire rectifier ce qui peut l'être. Et nous espérons voir à l'avenir TF1 et LCI diffuser une véritable information, objective et non tronquée, sur notre Union européenne.

  

Nous faisons de notre côté remonter notre réaction aux instances nationales de notre mouvement.

  

Cordialement

  

Danielle et Gilles Bardelay

 

Membres du Mouvement européen 08